DESSINS

Encre de chine et crayon aquarelle.

Encre de chine et crayon aquarelle.

“Pour faire un poème dadaïstes”

“Pour faire un poème dadaïstes
Prenez un journal
Prenez des oiseaux
Choisissez dans ce journal un article ayant la longueur que vous comptez donner à votre poème.
Découpez l’article.
Découpez ensuite avec soin chacun des mots qui forment cet article et mettez-les dans un sac.
Agitez doucement.
Sortez ensuite chaque coupure l’une après l’autre dans l’ordre où elles ont quitté le sac.
Copiez consciencieusement.
Le poème vous ressemblera.
Et vous voici un écrivain infiniment original et d’une sensibilité charmante, encore qu’incomprise du vulgaire.”

Tristan Tzara – “Pour faire un poème dadaïstes” – Manifeste sur l’amour faible et l’amour amer. – 1921.

Encre de chine et crayon aquarelle.

“44”
Le fruit noir de la nuit
laisse tomber par les fentes de sa coque
le jus de la nuit.
Et parmi les gouttes noires,
comme une filtration hétérodoxe,
Tombe sporadiquement une goutte blanche.
l’harmonie pourtant n’est pas rompue :
Toutes les gouttes ont la même saveur.
Toute harmonie
Doit remplir l’indispensable condition
de conserver en elle même
une disharmonie,
La dissonance qui la garde
de devenir irréelle.
Roberto Juarroz – Extrait de treizième poésie verticale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *